Le guide de votre bien-être à domicile

Sécurité salle de bain et WC

Salle de bain : se proteger contre les risques de brulures

salle de bain

© Yahor Piaskouski - iStockphoto

Les risques de brûlures graves sont malheureusement présents dans une salle-de-bain. Chaque année, des personnes se brûlent ainsi, dont la plupart sont de jeunes enfants ou des personnes âgées.

Pourquoi ce risque de brûlure dans la salle-de-bain ?

L'eau chaude est de loin la première cause de brûlures graves

Saviez-vous qu'un enfant peut être grièvement brûlé en quelques secondes par une eau à 60° ? Le risque concerne d'ailleurs aussi les adultes, particulièrement les personnes âgées un peu distraites. On peut se brûler directement au robinet ou en se plongeant dans un bain brûlant.

Les enfants adorent jouer avec de l'eau et apprennent vite à tripoter les robinets. Ils ne font pas la différence entre le robinet d'eau froide et le robinet d'eau chaude et peuvent très facilement ouvrir ce dernier seul et à fond et se brûler. Du reste, même en ouvrant le robinet d'eau froide on peut se brûler si de l'eau chaude est restée dans les canalisations.

Cependant le risque le plus grave concerne l'eau du bain, si par inadvertance on a rempli la baignoire uniquement avec de l'eau chaude et oublié de tâter l'eau avant d'y entrer. De jeunes enfants sont morts brûlés de cette façon.

Comment se protéger contre le risque de brûlure dans la salle-de-bain ?

La première chose à faire pour vous protéger, vous-même et les autres, est de régler la température de l'eau chaude à 50° maximum. On écarte ainsi tout risque de brûlures gravisissimes.

La seconde mesure préventive consiste à faire couler toujours de l'eau froide, chaque fois que vous avez utilisé de l'eau chaude. On évite ainsi de se brûler avec de l’eau chaude restée dans les canalisations.

La troisième mesure préventive consiste à avoir toujours un thermomètre dans sa salle-de-bain et à l'utiliser avant chaque bain. L'eau du bain ne doit pas dépasser les 37°. Si jamais vous n'aviez pas de thermomètre, vous pouvez tâter l'eau du bain avec précaution, avec le coude, la main ou le pied avant de vous y immerger ou pire, d'y baigner un enfant.

Enfin, il existe aujourd'hui des robinets mitigeurs thermostatiques qui bloquent l'eau sur une température donnée et écartent à la base tout risque de brûlures.