Le guide de votre bien-être à domicile

Sécurité salle de bain et WC

Actualités

Maintien à domicile : limiter les risques de brûlure avec des mitigeurs

Au Québec, les résidences privées pour personnes âgées et les établissements de soins sont dorénavant soumises à de nouvelles réglementations gouvernementales destinées à limiter les risques de brûlure à l’eau chaude dans la salle de bain et les wc. Ces nouvelles normes limitent à 43°C la température maximale de l’eau à la sortie des robinets et des pommeaux de douche.

Réaction des spécialistes

En réponse à cette normalisation, la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) incite les consommateurs à en prendre compte pour sécuriser les bâtiments résidentiels occupés par des êtres vulnérables comme les personnes en situation de handicap, les aînés et les enfants en bas en âge. En effet, ce sont ces catégories qui sont les plus sujettes aux accidents domestiques telles les brûlures.

Diminuer les risques sanitaires

Même si la baisse de la température du chauffe-eau semble la meilleure façon de lutter contre les brûlures, il faut tout de même rappeler qu’une trop faible température encourage la prolifération des bactéries telles la légionellose dans le réservoir. Pour y remédier, la CMMTQ conseille l’installation d’un mitigeur, un robinet sophistiqué qui permet de régler automatiquement le mélange de l’eau chaude et de l’eau froide pour avoir une température fixe.

Le choix des mitigeurs

Parmi les modèles de mitigeurs disponibles sur le marché, celui à pression équilibrée nécessite des ajustements pour régler automatiquement les pressions d’eau chaude et d’eau froide. Cela permet d’avoir une température préréglée à toutes les saisons, surtout en hiver et en été. Il existe aussi le mitigeur thermostatique qui n’a besoin que d’un seul ajustement initial lors de l’installation pour stabiliser la température maximale constante de l’eau chaude