Le guide de votre bien-être à domicile

Sécurité salle de bain et WC

Actualités

Accidents domestiques : entre vigilance et prévention

La prévention demeure le meilleur moyen de réduire les accidents domestiques qui sont les premières causes de la mortalité infantile. Et les divers faits de société sont là pour nous le rappeler tous les jours.

Le 26 juin dernier, une fillette de 20 mois est tombée du troisième étage du domicile familial. Échappant à la surveillance de sa mère, elle jouait sur le lit et en a profité pour grimper à la fenêtre et sauter dans le vide. Même si l’état de santé de l’enfant s’améliore, il est important de signaler que cet accident aurait pu être très grave.

Chaque jour, 2 000 enfants français de moins de 6 ans sont victimes d’accidents domestiques et les services d’urgence accueillent en moyenne 740 000 enfants par an. Même si à l’origine, la maison est un endroit douillet, elle peut s’avérer très dangereuse pour les touts petits. En effet, la cuisine, la chambre et la salle de bain sont des lieux propices aux accidents pour les moins d’un an. La salle de séjour s’ajoute à la liste pour les enfants de 1 à 4 ans.

Pour éviter ces drames de tous les jours, Dominique, mère de deux enfants de bas âge, prime l’utilisation de barrières de sécurité devant l’escalier et la piscine. Pour ce qui est des étages, elle enlève tous les supports sur lesquels les enfants pourraient avoir envie de monter. Certes, ces installations et ces gestes sont primordiaux pour réduire les risques d’accident de la vie courante mais rien ne remplace la surveillance des adultes.

Pour les spécialistes comme le pédiatre Jean-Luc Gay, il faut avoir les bons gestes préventifs et cesser de toujours donner la faute aux parents car « Même les gens les plus vigilants ne peuvent pas avoir une attention soutenue constante, c’est impossible. Dans n’importe quel métier, dans n’importe quelle fonction, on sait très bien qu’il faut tenir compte d’une absence de vigilance à un moment ou un autre". Alors, il conseille de « s’assurer d’un maximum de précautions pour éviter, que lorsque nous avons cette absence, il n’arrive un accident ».